A – Évolution de cette justice jusqu’en 1945 – 1 -

24 02 2008

A – Évolution de cette justice jusqu’en 1945 

  

1 – Son principe 

  

A partir de la fin du 18ème siècle, on commence à reconnaître le principe qui réside à dire que le mineur, donc l’enfant, n’a pas atteint sa maturité, ce qui le différencie du majeur. On commence à prendre conscience que l’action publique, donc l’action de la société, ne devra pas reprocher au mineur son manque de maturité puisqu’il n’aura pas fini de se construire. Ainsi, le développement demeure au cœur de l’intervention de la société auprès des mineurs. C’est pourquoi son cadre, sur le plan des droits qu’ils soient civils, pénaux, sociaux et de l’aide sociale comme sur le plan procédural est toujours marqué par une distinction entre ce qu’il y a de progressif et ce qu’il y a de définitif dans la mesure, entre ce qui a vocation à éduquer et ce qui sanctionne, entre ce qui relève des collectivités territoriales et ce qui relève de l’État.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




tousdebout |
Water forever ? |
جريد... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SAINT YAN infos
| prince zone
| Edouard Chammougon